Des pierres et des hommes - Jehan de la Lande

La chapelle Saint-Armel, fort ancienne, était l'oratoire privé des évêques de Rennes, dont le manoir en Bruz s'appelait au XIVème siècle l'hôtel Saint-Armel.


En 1329, un paroissien de Bruz, nommé Jehan de la Lande, donna à l'Église de Rennes et à la chapelle du manoir épiscopal de Saint-Armel de Bruz les fiefs qu'il tenait en Bruz sous la mouvance de l'évêque et le droit de pêche lui appartenant dans la Seiche entre les moulins de Carcé et de Saint-Armel. Le manoir des évéques de Rennes existe encore en Bruz, mais on ne voit plus dans la cour d'entrée que l'emplacement de son ancienne chapelle.


Porte et fenêtre de l'ancienne chapelle Saint-Armel



Source : Pouillé historique de l'archevêché de Rennes, par Amédée Guillotin de Corson, Publié en 1883, numérisé par Google à l'université du Michigan

PDF | Permalien