Des pierres et des hommes - Saint Armel

La Légende de Saint ArmelSaint Armel et le dragon - vitrail à Noyal-sur-Vilaine


Missionnaire gallois, Saint Armel travailla à l'évangélisation de l'Armorique au VIème siècle. Persécuté, il se réfugia quelque temps à Paris mais revint en Bretagne, où il mourut vers 570 dans la paroisse qui prendra ensuite son nom : Ploërmel.

La Saint Armel se fête le 16 août. Ses reliques sont vénérées à St Armel, près de Rennes.


On dit qu'au VIè siècle un dragon, surnommé " la guivre ", ravageait les bords de la Seiche aux environs de Bruz. A la prière des habitants, l'ermite Saint Armel se rendit au repaire de l'animal et lui ordonna de le suivre, après lui avoir jeté son étole sur le cou.


Il le conduisit ensuite sur une roche escarpée, le transperça de sa lance et le jeta dans la rivière à l'endroit appelé, depuis, Pont de Saint-Armel.


Cette histoire est représentée de nos jours sur un vitrail de l'église de Marcillé-Robert,ainsi que sur un vitrail de la chapelle Saint Alexis, à Noyal-sur-Vilaine (ci-contre).


Source : Doyenné de Cesson-Sévigné


PDF | Permalien